There are those who claim that 2021 will be the year of NFTs

There are those who claim that 2021 will be the year of NFTs

Certainly 2020 was the year of DeFi, while 2019 was the year of stablecoins, dominated by the news of Libra’s launch. 2017 and 2018 were the years of ICOs and smart contracts.

Will this time be the turn of Non Fungible Tokens (NFTs) instead?

Ngrave CEO Ruben Merre claims so on Linkedin, where he posted a long article supporting this hypothesis.
The 2021 of NFTs between gaming and collecting

The key point of the argument is the use of NFTs in two particular areas: gaming and collecting.

First of all, NFTs have already started to make their way into the online gaming sector in 2020, with blockchain-based game developers starting to attract Profit Revolution venture capital due to the very long lifecycles of their products, and above all their ability to offer truly innovative monetisation models.

This is probably the sector where the spread of NFTs is already the widest, especially for those games that also include collectibles, such as the mythical CryptoKitties.

The other hot sector for this technology is precisely collectibles, and even in this case several similar projects have already been launched in 2020, often integrated with a good level of gamification.

In particular, a number of so-called ‚virtual worlds‘ projects have literally exploded in 2020, and have proven to be able to grow well.

But from this point of view there is still a lot to be done, for example in the field of collectible cards, such as Pokémon cards, stamps, books, posters, and everything related to valuable collectibles.

In fact, as Merre says, NFTs can represent very well what is unique and rare in the world, in a way that is not only innovative, but above all untouchable and not falsifiable. Moreover, they are transferable, and their possession is uniquely certifiable, without a shadow of a doubt.

In fact, NFTs already achieved their first major success in November 2017 thanks to the CryptoKitties themselves, but their potential actually still appears largely unexplored.

For example, other areas where they could spread a lot are art, document tokenization, or the same governance tokens as the NFT industry.

Although it is very difficult to imagine how this sector will evolve in 2021, it is nevertheless plausible that it could expand further, perhaps well beyond its current boundaries.

Les négociants affluent sur les altcoins alors que le prix du Bitcoin s’échange de façon latérale

Les pièces de monnaie alternes augmentent à mesure que le prix des bitcoins se consolide et que la perspective d’un plan de relance économique de 3 000 milliards de dollars suscite la confiance des investisseurs en cryptologie.

L’élan haussier observé tout au long de la semaine s’est étendu au week-end, la majorité des 100 premiers jetons listés sur CoinMarketCap affichant des gains à deux chiffres.

L’entrée de Bitcoin (BTC) dans une brève période de consolidation et la possibilité d’une troisième série de chèques de relance pour les citoyens américains sont deux raisons possibles de l’action haussière des prix d’aujourd’hui.

Bien que l’on s’inquiète de l’important afflux récent de bitcoin sur les bourses sud-coréennes par les baleines de la BTC, des facteurs fondamentaux comme le sentiment des mineurs et la diminution de l’offre maintiennent les investisseurs dans un état d’optimisme relatif quant aux perspectives de prix de bitcoin.

Un nombre croissant d’experts ont exprimé leur opinion selon laquelle la récente poussée haussière de Bitcoin est due à la sortie de l’or, la principale cryptocouronne devenant rapidement la couverture de l’inflation préférée de la génération du millénaire.

Bitcoin trouve une nouvelle gamme en territoire inconnu

Après le nouveau prix record du Bitcoin (BTC) de 41 940 dollars le 8 janvier, la première cryptocarte est entrée dans ce qui semble être une brève phase de consolidation, les taureaux essayant de pousser le prix à la hausse après avoir confirmé le niveau de 40 000 dollars comme support.

Au moment où nous écrivons ces lignes, la BTC est en hausse de 1,53% sur la journée et se négocie à 40 690 dollars. Le volume des transactions sur 24 heures a connu une baisse de 26% par rapport au record établi le 8 janvier.

Prévoir ce qui va suivre est une tâche difficile à ces niveaux de prix en raison de l’absence d’un plafond de prix. En ce qui concerne la volatilité des prix, Chad Steinglass, le responsable du trading chez CrossTower, a suggéré qu’une volatilité accrue pourrait être la norme jusqu’à ce que le marché évolue „vers un environnement plus stable de flux équilibrés et de prix plus stables“.

Dans des commentaires privés à Cointelegraph, Steinglass a déclaré

„Je pense que nous entrons dans une phase où les fluctuations intrajournalières de 1 000 $ seront à peu près normales… La liquidité des teneurs de marché par rapport à la taille des grands acteurs est de plus en plus réduite. Les teneurs de marché ayant réduit leur capacité à stocker les risques par rapport au flux des transactions, je m’attends à ce que les prix évoluent assez rapidement“.

Une nouvelle saison d’altcoin a-t-elle commencé ?

Comme cela a été le cas lors des précédents marchés haussiers, une hausse du prix du bitcoin est souvent suivie d’une phase de consolidation. Pendant cette période, les traders ont tendance à se concentrer sur les altcoins et les bénéfices des Bitcoins se déplacent vers des cryptocurrences à plus petite capitalisation.

Selon Jean Baptiste Pavageau, associé d’ExoAlpha, la dynamique haussière actuelle du Bitcoin finira par ralentir et, à ce stade, les investisseurs sont susceptibles de s’entasser dans les altcoins. M. Pavageau a déclaré à Cointelegraph :

„En effet, nous avons commencé à observer un schéma classique de distribution des „richesses“ au cours des deux dernières semaines, où les investisseurs de Bitcoin cherchent à prendre leurs bénéfices et à investir dans d’autres pièces de premier ordre. Alors que la hausse des bitcoins diminue, le marché des altcoins devient plus attrayant pour les négociants et les investisseurs qui recherchent des rendements importants. Nous nous attendons à ce que la domination de Bitcoin commence à diminuer et que le marché des altcoins soit en plein essor au cours des prochaines semaines“.

Le prix de l’éther (ETH) continue d’augmenter pour atteindre de nouveaux sommets annuels, avec une hausse de 4,2 % à 1 267 dollars. Pendant ce temps, le Bitcoin Cash (BCH) et le Bitcoin SV (BSV) sont en hausse de 23,6 % et 61 % respectivement.

Après une semaine remplie de développements positifs pour les projets de pièces de monnaie stables, MakerDAO et son jeton MKR, qui régissent le développement des pièces de monnaie stables DAI, a connu une augmentation de 45 % au cours des dernières 24 heures et se négocie actuellement à 1 530 $.

Le plafond global du marché des cryptocurrences s’élève désormais à 1 100 milliards de dollars et le taux de domination de Bitcoin est de 69 %.

Miami borgmester ‚åben‘ for at udforske tildeling af 1% af byens reserver til Bitcoin

Borgmesteren i Miami, Francis Suarez, har afsløret, at han er åben for at udforske tildeling af 1% af byens finansreserver til bitcoin. Suarez har udforsket kryptovalutaen de sidste par uger.

Borgmesteren i byen Miami, Florida afslørede, at han er åben for at tildele en del af byens finansreserver til Crypto Cash, der svarer på et tweet fra Anthony Pompliano (også kaldet „Pomp“), medstifter og partner hos Morgan Creek Digital Assets, der opfordrer til Bevægelsen.

Tildelingen ifølge de tilgængelige data ville være betydeligt mindre end de investeringer, som flere virksomheder har foretaget i bitcoin sidste år

MicroStrategy har for eksempel købt mere end 1 milliard dollars BTC, mens Miamis tildeling kan være på omkring 18 millioner dollars.

For nogle i kryptosamfundet er flytningen dog en del af en bredere omfavnelse af flagskibskryptovalutaen. En anden bruger bad borgmester Francis Suarez om at lade borgerne betale for bytjenester i flagskibet cryptocurrency ”som en start”. Som svar sagde Suarez, at byen ”helt sikkert” vil arbejde på det i år.

Som svar pegede andre brugere på den valgte senator Cynthia Lummis, der har lovet at øge BTC’s profil i Kongressen, når hun tiltræder sit embede

Under en podcast sagde Wyoming Republication, at hun mener, at bitcoin er en stor værdi af værdi, der kan hjælpe med at tackle den amerikanske statsgæld, hvilket siges at være en af ​​hendes største bekymringer.

For senator-valgt bitcoin er en bedre butik af værdi end papirpenge, fordi der er en begrænset forsyning af BTC, der kan være i omløb: 21 millioner mønter. Inflation, sagde hun, „er bagt ind i Federal Reserve’s plan for den amerikanske dollar“, til det punkt, at folk, der lever af deres opsparing i pension, ser deres købekraft blive udhulet af inflationen.

Bitcoins vedtagelse synes som sådan ikke kun at være blandt virksomheder, men også offentlige embedsmænd. Efterspørgslen efter kryptovalutaen er steget i løbet af de sidste par måneder, hvilket hjælper prisen til at overstige $ 30.000 for første gang.